1. Pour les élèves venant d’un établissement scolaire belge

Pour que nous puissions confirmer l’inscription d’un élève, 4 documents nous sont nécessaires:

1- Le document d’inscription dûment complété:

2- Une copie recto verso de la carte d’identité de l’étudiant: 

    • à scanner et nous renvoyer à l’adresse mail mentionnée ci-dessous
    • ou à photocopier et nous renvoyer par la poste à l’adresse postale mentionnée ci-dessous

3- Le bulletin d’adhésion aux projets (pédagogique, éducatif et d’établissement) et aux règlements de l’école signé.

    • téléchargez-le via le lien suivant Adhésion projets & règlements, imprimez-le, signez-le, scannez-le et renvoyez-le à l’adresse mail mentionnée ci-dessous
    • ou téléchargez-le via le lien suivant Adhésion projets & règlements, imprimez-le, signez-le et renvoyez-le l’adresse postale mentionnée ci-dessous

4- L’attestation de réussite délivrée par le conseil de classe de la dernière école fréquentée par l’élève (dès réception – c’est-à-dire à la fin du mois de juin).

 

Pour le courrier postal, l’adresse est: 19, Rue Julie Billiart à 5000 Namur

Pour le courrier électronique, l’adresse mail est: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Uniquement pour les élèves s’inscrivant en 5ème puériculture et en 5ème aspirant(e) Nursing:

  • Un certificat de santé physique et psychique rempli par le médecin traitant (à destination de l’ONE) (Télécharger le document PDF)
  • Une preuve de l’immunité contre la rubéole remplie par le médecin traitant ou une copie de la carte de vaccination (à destination de l’ONE) (Télécharger le document PDF)
  • Un questionnaire médical complété (à destination de la médecine du travail) (Télécharger le document PDF)
  • Pour les élèves majeurs, un extrait du casier judiciaire est nécessaire.  Pour l’obtenir, l’élève doit s’adresser à sa commune. Ce document est obtenu gratuitement dans le cadre d’une demande d’un “emploi stagiaire”. Il doit préciser qu’il s’agit d’un Modèle 596-2, modèle destiné à l’exercice d’une « activité qui relève de l’éducation, de la guidance psycho-médico-social, de l’aide à la jeunesse, de la protection infantile, de l’animation ou de l’encadrement de mineurs.

 

2. Pour les élèves ayant effectués des études en France et qui veulent s’inscrire dans la section puériculture

 


2.1 Etudes secondaires non terminées

Vous devez introduire une demande d’équivalence si vous n’avez pas terminé vos études secondaires à l’étranger et que vous souhaitez les poursuivre en Fédération Wallonie-Bruxelles

Il n’y a pas de délai de dépôt pour une demande d’équivalence de documents scolaires qui ne sanctionnent pas la fin du cycle secondaire.

Dès lors, la demande d’équivalence peut être introduite à n’importe quel moment de l’année.

Il est conseillé d’introduire le dossier complet dans le mois qui suit l’inscription dans un établissement scolaire.

 

Documents à fournir:

Les élèves doivent fournir, à l’établissement scolaire dans lequel ils souhaitent s’inscrire:

  • Les bulletins de la dernière année réussie ainsi que les attestations de scolarité et /ou les bulletins couvrant les trois dernières années d’études mentionnant les décisions de fin d’année relatives à l’orientation pour l’année d’études suivante.
  • Un extrait d’acte de naissance original ou la copie certifiée conforme par la Direction de l’établissement scolaire de la carte d’identité européenne ou d’un titre de séjour européen.
  • La preuve de paiement des frais de 76 € (de préférence à effectuer en ligne sur notre site internet). Le montant des frais à payer peut être vérifié dans la section « Textes réglementaires » sur notre site internet).
  • Si le dossier est introduit par l’établissement scolaire : le formulaire annexé à la circulaire relative à l’équivalence de titres d’études primaires et secondaires étrangers. Ce formulaire doit être entièrement complété par l’établissement scolaire et doit mentionner impérativement la date d’arrivée de l’élève dans l’établissement ainsi que l’année d’études dans laquelle il est envisagé de l’inscrire.
  • Si le dossier est introduit par vous-même : une lettre de motivation ou le formulaire de motivation pour études secondaires non-terminées complété. Celui-ci est disponible sur le site internet du Service des équivalences. Toutes ces informations sont disponibles sur le site internet du Service des équivalences.

 

2.2 Etudes secondaires terminées.

Pour la rentrée de septembre 2020, la demande d’équivalence doit être introduite entre le 15 novembre 2019 et le 15 juillet 2020, dernier délai. Les équivalences seront délivrées à partir du 1er mars 2020.

Une copie certifiée conforme à la mairie de votre diplôme du baccalauréat ainsi que du relevé de notes l’accompagnant.

Un extrait d’acte de naissance original. Une lettre de motivation indiquant les études envisagées (ou le formulaire dûment complété téléchargeable sur notre site internet). La preuve de paiement des frais de 200 € (de préférence à effectuer en ligne sur notre site internet).

Pour les étudiants et étudiantes de terminale qui passent leur bac en juin 2020, la délivrance du diplôme définitif étant différée (selon l’académie), une copie certifiée conforme à la Mairie (ou à l’Ambassade de France pour les étudiants d’un lycée français à l’étranger) du relevé des notes suffit. Dans ce cas, une équivalence provisoire, valable jusqu’au 15 mai 2021, sera délivrée.

Une copie certifiée conforme du diplôme devra être fournie avant cette date pour obtenir l’équivalence définitive. Toutes ces informations sont disponibles sur le site internet du Service des équivalences.

 

2.3 La reconnaissance du diplôme de puériculture en France

La profession de puériculteur(trice) fait l’objet d’une attestation de comparabilité qui établit une correspondance entre un diplôme étranger et un niveau de diplôme français, dans ce cas, auxiliaire de puériculture. Pour bénéficier de cette attestation, vous devez vous adresser à la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) de la préfecture où vous voulez exercer. Le dossier est étudié par une commission qui se réunit 4 fois par an qui peut donner plusieurs réponses :

  • L’autorisation d’exercer en France
  • L’obligation pour le demandeur de subir des mesures de compensation avant d’obtenir l’autorisation d’exercer. Le candidat peut choisir de passer une épreuve d’aptitude (choisie par la commission selon le parcours et le diplôme du candidat) ou suivre un stage d’adaptation en milieu professionnel.